Présentation

Mon parcours

Mes livres

Boutique en ligne

Coaching

Conférences

Ateliers

Yoga

Voyages de Yoga

Ressourcement

Outils thérapeutiques

Paroles pour l’âme

Calendrier

Liens

Contact

 

 

 

 

 

Contact

Liste des textes

 

 

L’HEURE DU GRAND CHOIX

 

LE MARIAGE DE LA MÉCHANTE AVEC LE GENTIL

                       

IL N’Y A QUE L’EGO POUR RÉSISTER AINSI…..

 

IL N’Y A QUE L’EGO….  Suite   LA CULPABILITÉ FONDAMENTALE

 

LA CULPABILITÉ FONDAMENTALE –  OPÉRATION À CŒUR OUVERT

 

UNE VISITE AU SPA DE LA CELLULE

 

 

 

L’HEURE DU GRAND CHOIX

 

Selon la théorie du miroir, nous sommes responsables de notre vie, c’est-à dire de tout ce que nous attirons magnétiquement par le biais de nos pensées et croyances, en grande partie inconscientes. Les ouvrages récents sur la loi de l’attraction ont permis un éveil de masse de la notion de responsabilité qui est le fondement de toute évolution.

Poussons un peu plus loin la réflexion…

Pour lire la suite… Téléchargement de l’article en format PDF

 

 

 

LE MARIAGE DE LA MÉCHANTE AVEC LE GENTIL

 

Imaginez être invité à un tel mariage. Vous observez ces 2 personnages si opposés ayant fait le choix de s’unir POUR LA VIE !

Y aura-t-il un gagnant et un perdant ? Vous demanderez-vous. Combien de temps cette union pourra-t elle tenir ?

Cela dépend du Royaume où ils auront choisi de vivre…

Réussir un tel mariage à l’intérieur de soi  n’est-il pas notre principal défi sur cette planète !

Pour lire la suite… Téléchargement de l’article en format PDF

 

 

                                                                     IL N’Y A QUE L’EGO POUR RÉSISTER AINSI…..

 

.  Les croyances à transmuter finissent toujours d’une manière ou d’un autre par se retrouver dans la catégorie de ’image de soi.

Mon expérience à la fois personnelle et de coach de l’âme me place devant le constat qu’une grande majorité de gens est touchée par ce que

nous appellerons : le syndrôme de culpabilité fondamentale. Et j’ai une forte tendance à croire que nous nous incarnons avec cette croyance.

Pour lire la suite… Téléchargement de l’article en format PDF

 

 

IL N’Y A QUE L’EGO….  Suite   LA CULPABILITÉ FONDAMENTALE

 

Ego –  Le pardon ! Tu crois vraiment que c’est de cela qu’il s’agit ? Il me semble pourtant  que j’ai réussi

          à pardonner à ceux et celles qui m’ont fait souffrir, depuis que j’ai assumé que personne n’agit en

           fonction  des autres mais en faisant des choix pour lui-même.

Présence – Ceci était en effet une étape cruciale dans ton parcours. Tu as bien intégré le principe du  mi-

          roir. Mais il  y a une personne qui n’a pas encore goûté à la générosité de ton pardon ; et tu te dou-

          tes bien de qui je veux parler …

Ego –  Pourquoi est-ce si difficile de se pardonner à soi-même ?

Pour lire la suite… Téléchargement de l’article en format PDF

 

 

LA CULPABILITÉ FONDAMENTALE –  OPÉRATION À CŒUR OUVERT

 

Les textes précédents ont amené l’idée de la culpabilité intrinsèque à l’incarnation sur terre.

Le Cours en Miracles  en parle de façon très élaborée  car ceci semble concerner tous les êtres humains.

A l’aube d’un passage collectif vers une conscience d’êtres  purement créateurs,  il m’apparaît pertinent pour les êtres en cheminement que nous sommes de faire un  nettoyage en profondeur de toute culpabilité subtile, voire cachée, pouvant encore nous habiter.

Pour lire la suite… Téléchargement de l’article en format PDF

 

UNE VISITE AU SPA DE LA CELLULE

 

Le meilleur antidote à la culpabilité est sans contredit le pardon. Plusieurs ont fait de grands pas dans ce sens, grâce entre autres aux écrits de Joe Vitale sur la méthode Ho’Oponopono et de Gary Renard sur le cours en Miracles  (Et l’univers disparaîtra).  L’importance du pardon n’est certes plus à démontrer.

Pour lire la suite… Téléchargement de l’article en format PDF

 

ALLEGRIA !

 

Noël a été et demeure la Fête de l’Amour, oui, avec un grand A, l’amour inconditionnel, celui qui est capable de pardon. Nous avons déjà parlé de l’importance de pouvoir se pardonner à soi-même.

Rendons-nous compte cependant que c’est uniquement notre croyance en la culpabilité qui en fait une réalité dans nos vies. Quand nous aurons tintégré la notion de responsabilité, il deviendra insensé d’accuser qui que ce soit, y compris soi-même.

Mais d’ici-là, rien ne nous empêche de choisir délibérément la Joie, qui est l’état naturel d’un être humain sans soucis. Cet état est tout à fait incompatible avec l’inquiétude, l’angoisse, la culpabilité ou la peur.

Pour lire la suite… Téléchargenment en format PDF